Pharmacie , Le Ministère de la Santé
Ignorer les commandes du ruban
Passer au contenu principal

Skip Navigation Linksdefault

Licences des professions médicales et de la santé

Pharmacie


Toute personne désireuse de devenir pharmacien en Israël doit être agréée par le Ministère de la santé.

Afin de pouvoir déposer une demande d‘autorisation d’exercer en pharmacie, il faut répondre aux exigences suivantes:
  • Avoir terminé les études de pharmacie dans un institut reconnu, et avoir reçu le  diplôme final émis par un institut reconnu, ou un certificat de fin d’études et d’achèvement de toutes les obligations à l’université, et d'admissibilité au diplôme de pharmacie qui sera remis au candidat à une date précise, émis par l'institut.
  • Avoir effectué le stage.  
  • Les personnes qui ont obtenu leur diplôme à l’étranger ne seront admissibles à l’examen que s’ils ont effectué 6 mois de stage professionnel après la fin de leurs études. Dans certains cas, il est possible de présenter une autorisation d’exercer émise à l'étranger ainsi que des attestations officielles de travail dans la profession d’au moins un an (chaque cas sera vérifié).

Les informations présentées dans le site sont d'ordre général. Dans le cas d'une contradiction entre ce qui est publié sur le site et la formulation de la loi, la formulation de la loi prévaudra.   

Les coordonnées de contact fournies par les candidats représentent la base de la prise de contact avec eux. En cas d’informations erronées, aucun traitement de la demande ne pourra être entrepris.

Etudes dans les université en Arménie 

 

Suite à des informations récemment reçues du département des licences professionnelles médicales concernant des programmes d’études en médecine, en médecine dentaire et en pharmacie tenus dans divers établissements universitaires en Arménie, ces programmes sont actuellement en cours d’examen supplémentaires auprès du Ministère de la Santé.

Des questions pertinentes sont posées, principalement concernant les divers programmes de finalisation.

Dans le cas où il s’avèrerait que ces programmes ne répondent pas aux demandes du Ministère de la Santé, il se peut que leur reconnaissance soit retirée.

Un examen identique sera tenu pour les programmes d’études dans d’autres professions médicales.

Par conséquent, il est précisé que pour le moment,  il n’est pas possible de s’engager à ce que des études dans les professions de la santé et autres diplômes donnés par les établissements académiques en Arménie, soient reconnues pour pratique de ces professions en Israël. Par conséquent, à ce stade, il est recommandé de ne pas étudier des professions médicales dans des universités en Arménie. 

Les études, comme mentionné, seront sous la considération et la responsabilité exclusive de l’étudiant, et nous recommandons de prendre en considération la signification des éléments susmentionnés.

Appuyer pour imprimerVersion imprimable
  
  
  
  

Cette information existe également dans les langues:

עבריתعربيEspañolРусскийEnglish

Modifications de l’inscription à l'examen et au permis d'exercer la profession de pharmacien

 

Des modifications ont été effectuées concernant la présentation des demandes de participation à l’examen d’état en pharmacie et des demandes de permis pour exercer la profession de pharmacien.

Afin d’améliorer le services pour les pharmaciens, a été créé un portail du personnel des professions de santé, par lequel il est possible de présenter des demandes de participation à l’examen d’état et des demandes de permis pour exercer la profession de pharmacien.

Le lien entre le Ministère de la Santé et le pharmacien s’effectue par le biais du portail, de courriers électroniques et de SMS.

Les pharmaciens qui n’auraient pas reçu le nom d’utilisateur et/ou le mot de passe doivent d’adresser au centre Kol Habriout et s’assurer que leurs coordonnées sont actualisées dans le système.